Conseil du 22 mars – Opération de requalification générale de l’avenue Edouard Bourlaux à Villenave D’Ornon

Clément Rossignol Puech Bordeaux Métropole

Intervention de Clément Rossignol-Puech

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Je souhaite m’exprimer sur cette délibération en lien avec la concertation qui a lieu en ce moment au sujet du TCHNS (Transport en Commun à Haut Niveau de Service) Bordeaux CHU – Talence – Gradignan.

En effet, j’avais demandé, à l’occasion du débat concernant l’ouverture de cette concertation au conseil de décembre 2018, que soit étudiée l’opportunité et la faisabilité d’une extension de cette ligne vers l’arrêt Vaclav Havel de la ligne C du tramway.

Pour rappel, ce projet, que l’on peut qualifier de « projet tram à tram », permettrait de :

  • Connecter les trois lignes de tramway, de façon circulaire, en extra-boulevards et ainsi favorise l’usage des transports en Commun en périphérie. Ce qui serait inédit ! Aujourd’hui il existe la Corol 34 mais elle ne peut satisfaire les besoins et n’incite pas au report modal… : sa fréquence de passage est de 25 minutes en heure de pointe contre 5 à 10 minutes envisagé pour le TCHNS et son temps de parcours pour aller d’Arts et Métiers à Thouars est de 17 min contre 7 min avancé pour le futur TCHNS…
  • Cette ligne permettrait de desservir tout le sud de l’agglo : Bordeaux– Talence- Gradignan- Villenave d’Ornon et Bègles en y intégrant le campus de Pessac-Talence mais aussi, le futur site Robert Piqué et renforcerait la complémentarité entre ces lignes de tram et les gares desservis : la Médoquine et la gare de Bègles.
  • Cet ajout, de seulement 2,5 kilomètres traverserait une zone d’environ 8000 logements au niveau de Villenave et de Bègles pour un coût restreint : environ 12 millions d’euros.

Alain Juppé m’avait affirmé ici en conseil que cette extension serait étudiée. Selon les éléments que j’ai reçus, il est justement prévu d’étudier un passage par l’Avenue Edouard Bourlaux et que cette proposition sera soumise à la concertation. En effet, le passage par la rue Pablo Neruda et l’avenue Edouard Bourlaux à Villenave d’Ornon est le plus direct pour rejoindre la ligne C. C’est pourquoi je trouve regrettable que l’on statue aujourd’hui sur le réaménagement de cet avenue, qui dans l’état actuel des choses ne permet pas le passage de ce TCHNS, à quelques mois de l’adoption possible d’un nouveau projet.

Ces aménagements coûtent cher, il ne serait ni efficient, ni compris par les habitants qu’ils soient à refaire dans les années à venir…

C’est pourquoi je propose l’adoption de la délibération sur l’arrêt du bilan de la concertation mais que le vote de lancement de la DUP soit repoussé afin de laisser le spectre des opportunités ouvert ! Sans quoi nous nous abstiendrons sur ce dossier.

Je vous remercie,

Abstention du groupe EELV 

Remonter