Conseil du 28 septembre 2018 – Projet Jallère, lancement de la concertation et définition de ses modalités

Pierre Hurmic Bordeaux Métropole Villa Mauresque

Intervention de Pierre Hurmic

 

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Vous connaissez notre opposition à ce projet.

En 2015, le projet proposait la destruction de la totalité des zones humides ; En 2017 ; il s’agissait de la destruction partielle des zones humides. Aujourd’hui, c’est l’évitement total, des zones humides. Nous avons contribué à sauver les zones humides de la Jallère qui dans le projet initial étaient détruite ! Mais le combat continue pour contester le projet urbain.

Le projet se caractérise par une densité faible. Il est en contradiction totale avec le futur projet biodiversité présenté le gouvernement le 4 juillet. Cette loi s’attaque à l’artificialisation des sol et propose qu’une surface équivalente devra être désartificialisé.  On fait l’inverse. Le projet me semble complètement daté.

Nous proposons que sur ce site de la Jallère, où Bordeaux Métropole possède 40 hectares, nous plantions une forêt urbaine => 48 000 arbres pour la biodiversité et un capteur de CO2. Vous avez donné votre accord lundi dernier pour que soit soumis à la concertation un projet alternatif que nous avons soumis, celui du forêt urbaine, pouvez vous reprendre cet engagement ?

 

Vote contre du groupe EELV – M. Juppé demande à ce que le groupe dépose un projet, sans pour autant donner de moyens humains ou financiers ou demander aux services de la métropole de se saisir de cette question pour mener à bien ce projet alternatif.

 

 

Remonter